Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 14:11
John Spartan :
Un Dingue pour en arrêter un autre.
Simon Phoenix :
Il fait froid ici... Ou ça vient d'moi ?
Directeur de la prison : Avez-vous quelque chose de nouveau à dire en votre faveur ?
Phoenix :   ...
Directeur de la prison : C'est bien ce que je pensais.
Phoenix : Si... Une chose... " Ours en peluche "
Un policier [A son ordinateur portable] : Le maniaque est a proximité, sollicitons conseils.
L'ordinateur : Demandez au maniaque sur un ton ferme de se coucher face contre terre, les mains sur la nuque.
Le policier : Simon phoenix, couchez-vous face contre terre, les mains sur la nuque.
Phoenix : Qu'est ce que c'est ça ? Six pantins, dans de jolis p’tits uniformes. Oh mamannn j’ai la trouille ! [Un blanc] ben quoi ? Ils balancent plus de vannes maintenant les flics ?
Le policier [A son ordinateur] : Le maniaque a répondu par une remarque désobligeante.
Spartan : Filez-moi une Marlboro
Alfredo Garcia : Oui bien sûr tout de suite... Qu'est ce que c'est une Marlboro ?
Spartan : Une cigarette, n'importe quelle cigarette !
Lenina Huxley : Fumer vous fait du mal, il a été estimé que tout ce qui nous fait du mal est mauvais, donc interdit : Alcool, caféine, viande, sport de contact...
Spartan : Vous vous foutez de ma gueule !
Machine : John Spartan vous avez une amende d'un crédit pour infraction au code de moralité du langage.
Spartan : Qu’est ce que c'est que cette connerie ?
Machine : John Spartan vous avez une amende d'un crédit pour infraction au code de moralité du langage.
Huxley : ... mots grossiers, chocolat, essence, jouet non éducatif, nourriture épicée, l'avortement est aussi interdit de même que la grossesse si vous n'avez pas d'autorisation.
Spartan [Discrètement] : Je sais pas si vous êtes au courant mais y'a plus... hum... y'a plus de papier toilette...
Garcia : Vous avez dit papier toilette ?
Lenina : Oh ! Au vingtième siècle ils utilisaient des poignées de feuilles de papier pour ce que vous savez.
[Rires]
Spartan : J’suis bien content que ça vous amuse, mais là où il devait y avoir du papier toilette y'a une sorte d'étagère avec trois coquillages dessus.
L'intendant : Ah ah ah il ne sait pas se servir des trois coquillages ! [Rires, Spartan a l'air méchant] Heu… Je conçois que ça peut être déroutant.
[Spartan s'approche de la machine à amendes...]
Spartan : Merci beaucoup tronche de merde...
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... Casse-couilles.
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... Putain d'enculée...
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... de saloperie de machine...
Machine : BIIIP John Spartan...
Spartan : ... à la mords moi l'noeud.
Machine : BIIIP John Spartan vous avez une amende d'un crédit pour infraction au code de moralité du langage.
[Spartan récupère toutes les amendes]
Spartan [Fier de lui] : Plus besoin d'coquillages ! J’en ai pas pour longtemps.
Chef de la police : Votre code a été implanté dès que vous avez été décongelé.
John Spartan : Pourquoi pas une laisse dans le cul c'était plus simple !
Huxley : Ca fait un certain temps maintenant que je me passionne pour vos exploits. J'ai d’ailleurs visionné des reportages d'époque à la fondation Schwarzenegger ! Je me souviens de la fois où vous avez pris ces...
Spartan : Attendez ! La fondation Schwarzenegger ?
Huxley : Oui la fondation du président Schwarzenegger. Ce n'était pas un acteur quand vous...
Spartan : Me dites pas qu'il a été président ?
Huxley : Si. N'étant pas natif du pays il n'aurait pas dû l'être mais sa popularité était telle qu'un 61e amendement a été voté...
Spartan : ... Ohhh j'veux pas le savoir... pfff président ?!
Spartan :
Tu vas regretter ça le restant de ta vie c'est-à-dire deux secondes.
Huxley : John Spartan, il y a comme vous le savez sans doute euh cela a été prouvé, une relation entre le sexe et la violence. Il ne s'agit pas d'un effet causal mais d'un état général d'excitation neurologique et euh après avoir observé votre comportement ce soir et le... trouble que j'ai ressenti alors... heu... je me demandais si vous voudriez faire l'amour.
Spartan [N'en crois pas ses oreilles] : ... Avec vous ? [Lenina hoche la tête] ici ? [Lenina hoche la tête] Maintenant ? [Lenina hoche la tête] Ooooh ouai !
Lenina Huxley
Huxley : AH ! Vous avez rompu le contact !
Spartan : Le contact ? Le contact ! J’vous ai même pas touchée !
Huxley : Mais je croyais que vous vouliez faire l'amour ?
Spartan : C'est ça que vous appelez faire l'amour ??
Huxley : Il a été prouvé que le sexe virtuel générait des ondes alpha pendant le transfert digitalisé des énergies sexuelles.
Spartan : Bon Huxley qu’est-ce que vous diriez si on faisait ça à l'ancienne mode ?
Huxley [Choquée] : Oh ! C’est dégoûtant !... Vous voulez dire... Un transfert de fluides ?
Spartan : Nan ! Je veux dire bander, baiser, faire crack crack boum boum, s'envoyer en l'air quoi !
[...]
Huxley : Les échanges buccaux ne sont même pas autorisés !
Spartan : C'est interdit de s'embrasser ?! J'embrassais bien c'est con...

Spartan : Je sais pas ce qu'on avait mis dans ma cryo-mixture, mais une fois décongelé, j'ai plus eu qu'une seule envie c'est tricoter. Comment ça se fait que je sais ce que c'est qu'une surpiqûre, des ciseaux à cranter le point de bâti, le point de bourdon ! Là tout de suite je pourrais vous broder un napperon les yeux fermés !
Huxley : Ca fait partie de votre programme de réinsertion : l'ordinateur détermine pour chaque détenu le métier ou le savoir faire le plus conforme à ses dispositions génétiques. Il lui inculque alors le savoir et le désir de mettre à profit l'enseignement qu'il a reçu.
Spartan : J’SUIS UNE COUTURIERE ?!? Alors ça c'est le bouquet ! j’sors de Cryoprison transformé en Coco Channel !
Spartan : J'crois qu'tu fais pas partie des plans de Cocteau.
Edgar : Cupidité, tromperie, abus de pouvoir ! Tu parles d'un plan !
Spartan : C'est pour ça que vous vivez tous là dedans ?
Edgar : T'as tout compris. Tu vois, si on se fie aux projets de Cocteau, je suis l'ennemi parce que je pense. Parce que j'aime lire. Parce que je suis pour la liberté d'expression et la liberté de choix ! Je suis le genre de mec qui aime aller dan un bon restau et qui se demande si il va prendre une côte de boeuf ou un pavé de rumsteack géant avec ses frites mayonnaise ! Je veux faire du cholestérol. Je veux bouffer du bacon, du beurre, des montagnes de fromage ! Je veux fumer un cigare de la taille de la tour Eiffel dans un coin non fumeurs ! Je veux courir tout nu dans les rues le corps barbouillé de ketchup en lisant Playboy ! Pourquoi ? Parce que j'en aurai eût envie tout d'un coup ouais mec ! J’ai vu l'avenir façon Cocteau, c'est une vierge de 47 ans dans un pyjama beige qui boit des milk shakes banane carotte en chantant une pub débile ! Vous vous pliez aux volontés de Cocteau là haut : Ce qu'il veut, quand il veut, comme il veut ! Votre autre choix, vous joindre à nous, et peut-être mourir de faim...
Phoenix : Tres bien messieurs, récapitulons. On est en 2032, ça donne 2-0-3-2, c'est le 21ème siècle quoi, et j'ai le regret de vous annoncer que le monde est maintenant peuplé de couille molle, c'est un remake de la petite maison dans la prairie joué par une bande de pédale en robe longue.

Partager cet article

Repost 0
Published by sylvester-stallone.over-blog.org - dans sitation celebres
commenter cet article

commentaires

Charlène Miranda 05/02/2015 15:58

Pas mal ce petit dialogue.

Présentation

  • : Le blog de sylvester-stallone.over-blog.org
  • Le blog de sylvester-stallone.over-blog.org
  • : blog sur la star du film d'action est le mythe du cinema americain sylvester stallone,vous y trouverez infos,news,photos, tout ce que vous rechercher sur sly vous le trouverez ici
  • Contact

Recherche